Le blog/Actualité

10 CONSEILS POUR COURIR EN ETE

Catégorie : Courses
10 CONSEILS POUR COURIR EN ETE

L'été, le soleil, le beau temps... rien de tels pour aller courir, non ?
C'est toujours plus agréable, mais attention, prenez vos précautions pour ne pas risquer un coup de chaleur.
Nous allons vous donner le secret afin de limiter l'accumulation de chaleur, à travers nos 10 conseils pour profiter pleinement de vos sorties running cet été :

1. Le Timing : Il y des moments de la journée qui sont plus propices à la course. Ce conseil s'adresse aux coureurs plus courageux ; et oui, la sortie matinales est à privilégier, très apprécié par les coureurs urbains puisque la chaleur ne s'est pas encore accumulé dans les rues. Courir en soirée peut être une bonne alternative pour courir en campagne.

2. Le parcours ombragé : Si vous avez l'habitude de courir en plein soleil ou en cœur de ville, les forêts, parcs, bords de lac ou de rivière sont désormais vos meilleurs alliés. A contrario, évitez de courir en ville, où le bitume et les immeubles renvoient a chaleur.

3. L'hydratation avant, pendant et après l'effort : Il est important de boire de l'eau plusieurs heures avant votre séance. C'est tout aussi nécessaire d'emporter de l'eau avec vous ou prévoyez un circuit ponctué de fontaines d'eau potable ; il existe des gourdes ergonomiques et des sacs d'hydratation.
Nous vous conseillons de boire 1 à 2 gorgées toutes les 10 à 15 minutes d'une eau à température ambiante. Enfin, l'eau est un élément majeur de votre récupération alors après votre séance, n'oubliez pas de continuer de boire régulièrement. Privilégiez une eau riche en minéraux, en sodium ou en bicarbonate.

4. L'équipement adapté : Difficile de faire le plein d'oxygène à proprement parer lorsque la chaleur et présente. Une tenue technique respirante, de couleur claire pour renvoyer les rayons du soleil, et ample est vivement conseillé afin de faire circuler l'air entre votre peau et le tissu. Si vous voulez continuer de courir, l faut éviter l'insolation, alors pensez à la casquette, elle vous évitera également les gouttes de sueur dans les yeux ! Pour que vos organes soient tout autant protégés, dispensez-vous de courir torse nu ou en brassière. Enfin, pour votre confort, écartez le choix du T-shirt en cotons, il sera rapidement mouillé et lourd.

5. La protection de la peau : Pensez à protéger votre peau en appliquant de la crème solaire (résistante à l'eau de préférence) sur les zones découverte (visage, nuque, oreilles, mollet, bras...)

6. Une réduction de l'entraînement : Avec la chaleur extérieur, la température de votre corps augmentera naturellement, vous pouvez donc réduire votre temps d'échauffement. Ce dernier doit cependant être progressif afin que votre corps s'adapte au mieux à la température.

7. Une adaptation de la séance : Eviter les séances très intenses. Si votre plan d’entraînement prévoit une sortie longue ou une séance de vitesse, interchanger deux séances et optez pour un séance moins intense.

8. Un rafraichissement du corps : En amont de votre séance, prenez une douche tiède pour abaisser votre température corporelle. Pendant vos efforts, aspergez-vous d'eau régulièrement pour anticiper la montée en température et réduire l'impact de la chaleur sur votre performance.

9. Etre à l'écoute : Il est important d'écouter son corps lorsqu'il nous envoie des signaux de fatigue inhabituelle (nausées, vertiges, mal de tête, crampes, désorientation...). Dès les premiers signent, arrêter votre activité, mettez vous à l'ombre et buvez de l'eau.

10. Une redescente en température : Ne prenez surtout pas de douche froide directement à la suite de votre séance. Mettez-vous à l'ombre, buvez de l'eau récupérez doucement et prenez une douche tiède en abaissant progressivement la température.

icone newsletterJe reste connecté(e) !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information.

Soyez-PrêtsSoyez-Prêts